La protection de ressources

« J’ai peur de perdre ce que j’ai quand tu t’approches » ! C’est la phrase qui explique et résume la protection de ressources d’un chien.

 

Une ressource est quelque chose qui a de valeur pour un chien, quelque chose d’important pour lui et qu’il peut avoir peur de perdre au profit d’un humain ou d’un congénère. La plupart du temps les chiens protègent leur gamelle, leurs jouets, le canapé ou encore leur humain. Quel que soit l’objet ou la personne qu’un chien protège, c’est quelque chose qui compte beaucoup pour le chien.

 

Un chien grogne ou propose un comportement gênant quand un humain ou un autre chien l’approche car il a peur de perdre cette ressource au profit de cet intrus. Effectivement c’est un intrus ! Cet humain ou cet autre chien est associé à une émotion très négative, très désagréable pour le chien qui fait de la protection de ressources.

 

picto pas 02 300x300 - La protection de ressources

 

Un exemple concret ?

Votre chien est monté sur le canapé ! Il est confortablement installé et il a commencé une bonne sieste. Vous aussi, vous aimeriez bien aussi vous poser tranquillement sur le canapé mais votre chien ne voit pas les choses de la même façon. Il commence à vous grogner dessus  quand vous lui demander de descendre…

 

L’explication ?

1 – Votre chien était de se reposer et n’avait pas forcément prévu de bouger dans l’immédiat (Sommes-nous, nous-même, toujours de bonne humeur au réveil ?).

2 – Dans l’esprit de votre chien, votre arrivée représente le fait de devoir descendre, donc de perdre son super lieu de dodo

3 – Si votre chien n’a pas appris à descendre du canapé sur demande de l’humain, il va lui falloir gérer sa frustration …et comme il dormait au chaud, il est alors très frustré !

 

Dans cet exemple, le chien qui grogne communique son mal-être émotionnel à l’humain s’approchant du canapé. Grogner est juste une réaction comportementale provoqué par le stress ressenti par le chien à l’approche de l’humain. Si l’humain ne s’approche pas, le chien ne grogne pas …le chien n’a juste pas envie de descendre, il veut garder son dodo chaud et moelleux !

 

La solution ?

1 – Apprendre à votre chien à monter et à descendre du canapé sur votre demande. Si votre chien apprend à s’assoir devant le canapé avant d’y monter et attend votre accord, il aura acquis de l’autocontrôle et aura réussi à gérer sa frustration !

2 – Votre chien est sur le canapé ? Tout en respectant sa fenêtre de tolérance (cf l’article sur ce sujet), modifier l’émotion de votre chien dans la situation en vous associant à quelque chose de positif. Lancer lui donc délicatement quelques friandises tant que votre chien ne propose de comportement gênant. Au fur à mesure, vous pourrez augmenter la proximité entre vous et le chien sur le canapé.

3 – En cas de besoin si la situation problématique se représente, l’objectif est de faire un échange avec quelque chose de suffisamment motivant pour faire descendre, sans l’y contraindre votre chien. Une fois descendu, proposer lui une activité motivante et qui prend du temps à votre chien pour réorienter son attention.

 

A ne pas faire ?

Crier et / ou contraindre physiquement le chien à descendre ! Pourquoi ? Le chien a peur à votre approche. Aussi, en l’approchant encore plus et / ou  en l’attrapant, vous risquez de l’amener à vous communiquer son mal-être émotionnel d’une façon encore plus importante.

 

 

 

Comme l’humain, le chien ne veut pas perdre ce qui est précieux à ses yeux !

 

LOGO SEUL bouton site internet 298x300 - La protection de ressources