Les chats

Souvent aimé, parfois décrié, le chat fait partie de notre vie quotidienne, qu’on le veuille ou non. Pourquoi me demanderez-vous ? Parce que même si vous n’avez pas de chat à la maison, rien n’empêchera votre chien d’en croiser un inopinément lors d’une balade, ou encore d’apercevoir un félin marcher de l’autre côté de la fenêtre.

 

Ainsi, pour votre chien, deux sortes de chats existent. Le(s) sien(s) et tous les autres ! Il y a une différence entre le chat ou les chats qui partagent le quotidien de votre chien et tous ceux sur lesquels il sera impossible d’enfouir sa truffe pour prendre leurs odeurs.

 

picto pas 02 300x300 - Les chats

Tout ce qui relève de la nouveauté, de la surprise ou encore de l’incertitude est source de stress. Un nouveau chat à la maison est ainsi un facteur d’excitation et de frustration si ce nouveau 4 pattes refuse de se laisser sentir ! Au fur et à mesure de la familiarisation, c’est-à-dire les prises d’odeurs et les contacts visuelles, voire physiques, les deux animaux apprennent à se connaître. Si les contacts ne sont pas des expériences positives, il est fort à parier que chien et chat ne vont pas dormir ensemble. Au contraire, plus le chat se laissera sentir et proposera du calme, plus le chien associera cette nouvelle boule de poils à un copain sympa, du moins neutre et sans intérêt.

 

Le chat que l’on croise en balade est aussi une source d’excitation et de frustration, d’autant plus que ce chat passe et file vite ! Si en plus le matou en rajoute en crachant car il a eu peur, votre chien sera d’autant plus renforcé à proposer de l’excitation à la prochaine rencontre.

 

Un dernier mot sur les chiens qui courent après les chats, chez vous ou en balade. Tout élément en mouvement dans le champ visuel d’un chien est susceptible de déclencher un comportement instinctif, à savoir la prédation. Ainsi, un chat qui file comme l’éclair devant le nez d’un chien excitera la plupart de nos toutous à vouloir lui courir après. Un solide travail de contre-conditionnement et de rappel sont alors à mettre en place ; l’objectif sera ainsi de faire diminuer l’intérêt pour le chat tout en augmentant celui pour son humain…

 

Le chat doit la famille doit avoir été familiarisé avec le chien… et réciproquement ! Sinon, la cohabitation risque de ne pas être de tout repos…

 

 

LOGO SEUL bouton site internet 298x300 - Les chats