Les bons gestes avec son chien pendant et après la grossesse !

L’arrivée d’un bébé demande beaucoup de préparations. Il s’agit d’une profonde modification qui va impacter toute la famille dont le chien fait partie.

 

Au-delà des effusions de joie à l’annonce d’un début de grossesse, et sans pour autant dire que le chien le sache avant tout le monde, la plupart de nos compagnons à 4 pattes modifie leur comportement quand leur humaine attend un heureux événement. Quelle que soit la réaction du chien, il va falloir l’inclure progressivement dans ce nouveau quotidien auquel il appartient.

 

Un chien ressent l’émotionnel de l’humain. Autant vous dire que l’excitation des humains et le stress de la plus concernée vont avoir un effet direct sur l’émotionnel du chien, et donc de son comportement.

picto pas 02 300x300 - Les bons gestes avec son chien pendant et après la grossesse !

Pendant la grossesse, le chien ne doit pas être ni mis à l’écart des préparatifs, ni être collé à son humaine enceinte.

 

L’objectif est d’éviter de trop fréquents scénarios :

 

– le chien est sans cesse collé à son humaine pendant la grossesse, il obtient son attention à chacune de ses demandes et le jour du retour de la maternité, la nouvelle maman n’a d’yeux que pour son enfant (ce qui est tout à fait compréhensible) et le chien ne comprend pas pourquoi il est d’un coup autant ignoré. Le chien va alors proposer des comportements de plus en plus dynamiques, et de plus en plus gênants du point de vue de l’humain, pour obtenir à nouveau l’attention qu’il a soudainement perdue.

 

– le chien est sans cesse collé à son humaine pendant la grossesse, et au retour de la maternité, il protège le nouveau-né comme sa nouvelle ressource.

 

– le chien, qui n’a pas du tout participé aux préparatifs et qui s’est vu par exemple interdit d’entrer dans la chambre du bébé à venir, de respirer ses affaires, d’approcher son humaine les derniers temps pour éviter un saut sur son ventre, … s’est vu ignoré et il peut être stressé, voire frustré, devant l’arrivée du bébé à qui toute l’attention est donnée. L’excitation des humains, les pleurs du bébé, ses mouvements parfois saccadés peuvent faire peur à un chien. La nouveauté, la surprise et l’incertitude constituent source de stress pour un chien. L’arrivée d’un bébé et de son univers, et auquel le chien n’aura pas eu suffisamment accès d’un point de vue notamment olfactif, sont deux facteurs de stress importants. Certains chiens peuvent alors être frustrés par la situation et avoir des réactions comportementales gênants.

 

Ces trois exemples de scénario sont non-exhaustifs.

 

La plupart des chiens ont besoin de routines quotidiennes. La nouveauté est facteur de stress. Vous tombez enceinte ? Modifiez donc vos comportements avec le chien d’une façon progressive ! Vous savez à quelle date vous allez accoucher ? Ignorez de plus en plus et graduellement votre chien quelques jours ou semaines avant l’arrivée du bébé. Faites en sorte de lui accorder autant d’attention avant qu’après la naissance de votre enfant. Le chien frustrera beaucoup moins si le temps et les modalités de l’attention que vous lui accordez sont les mêmes après qu’avant votre accouchement.

Un conseil juste après votre accouchement ! Rendez l’odeur du bébé familière aussi vite que possible pour votre chien. Avant même le retour de bébé à la maison, demandez à un de vos proches de ramener un tissu touché par le bébé à sa naissance à votre chien resté à la maison. Ce tissu doit être présenté avec calme et affection à votre chien et peut être laissé dans son dodo ou accroché au doudou avec lequel votre chien dort… mais pas à un jouet que votre chien a l’habitude de mâchouiller… ! Cette nouvelle odeur doit être associée avec une expérience positive et empreinte de douceur.

 

La rencontre entre le bébé et le chien doit être faite dans le calme avec des humains sereins. Cette rencontre peut se faire en plusieurs fois ; arrêtez la rencontre alors que tout va bien et renouvelez l’événement plusieurs fois encore si nécessaire tant que le bébé et chien s’appréhendent complètement et mutuellement. A chaque fois, le chien doit vivre une expérience agréable en présence du bébé. Gardez en tête que la priorité est la sécurité de tous. Si certains le préfèrent et le pensent nécessaire, l’apprentissage de la muselière en positif peut être fait en amont de la rencontre avec le bébé. Tout le monde sera alors plus calme et le chien le sera aussi !

 

Que le bébé et le chien s’entendent bien, voire même très bien, est une merveilleuse chose. Néanmoins, un enfant, ou un bébé, ne doivent jamais être laissés seuls avec un chien, c’est la règle. Un bruit soudain, des poils tirés par une main de bébé qui découvre ou qui cherche à s’accrocher pour se mettre debout, la proximité avec les jouets du chien, … sont autant de raisons qui peuvent faire basculer une situation craquante et touchante à une situation dramatique !

 

Les parents auront également pour responsabilité d’apprendre à l’enfant, et dès son plus jeune âge, qu’un chien est un être sensible que l’on doit respecter. Le chien n’est pas un jouet, ni une peluche. Enfin, quand un chien dort, mange ou boit, ou joue avec ses jouets, il doit être laissé tranquille par les enfants comme par les adultes.

 

A toutes celles enceintes qui viennent à l’instant de lire cet article, je leur adresse toutes mes félicitations !!!

 

Adopter les bons gestes avec un chien pendant et après la grosses, c’est donner à toute la famille un très bon départ ensemble !

 

 

LOGO SEUL bouton site internet 298x300 - Les bons gestes avec son chien pendant et après la grossesse !